Un oryx, antilope d'Afrique et d'Arabie aux cornes longues et effilées, annelées et légèrement incurvées.

 

 

Cet oryx solitaire témoigne de la vie dans le désert. Un réseau de vaisseaux sanguins, développé dans les cavités nasales, assure à l'animal l'irrigation du cerveau et son refroidissement à chaque respiration.